Le Foyer St Martin

Partenariat et travail en réseau

La multitude d’adultes qui s’occupent des enfants placés (enseignants, éducateurs, thérapeutes, ASPM, etc.) implique un grand travail de coordination et d’ajustement.

 

Le fonctionnement du réseau se trouve en résonance avec le fonctionnement familial. Les parents des enfants placés ont du mal à exercer leur fonction parentale et leur coparentalité. Cette difficulté peut contaminer le réseau à des degrés divers, par des phénomènes de clivage, de déni, de violence, etc. Un des principaux enjeux du réseau est alors de parvenir à coordonner les accompagnements des différents partenaires, dont les parents, en reconnaissant et valorisant la spécificité de chacun. En y parvenant, les intervenants deviennent cohérents, complémentaires et sécurisants, ce qui est capital pour le développement de l’enfant.

LES SERVICES PLACEURS 

 

Pour chaque service placeur, l’ASPM a la responsabilité de la conduite du projet de l’enfant. Il est l’interlocuteur central en ce qui concerne le placement et son cadre. Il est aussi le pilote du réseau.

 

Les séances de réseau ont lieu trimestriellement dans les locaux du service placeur, afin de faire le point sur le développement de l’enfant, et sur son projet.

 

Le référent de l’enfant, l’intervenant familial et en principe un représentant hiérarchique du Foyer sont présents. Lors de ces séances un bilan intermédiaire est produit par le référent. Il relaye aussi au réseau le projet de l’enfant, ses envies et ses demandes. L’intervenant familial fait également son rapport sur l’accompagnement familial. A la suite de chaque réseau, un procès-verbal est rédigé par le référent. Au retour du réseau, le référent informe l’enfant et l’équipe des discussions qui le concerne.

L’UPPEC peut être sollicitée selon les situations, notamment en cas de difficulté de fonctionnement du réseau ou pour remplir les missions.

 

L’ECOLE

La collaboration avec les écoles de la région est particulièrement soignée. Un protocole de collaboration a été communément construit avec l’établissement scolaire de Blonay. Une rencontre entre les éducateurs et les enseignants, avec les directions, a lieu à chaque rentrée scolaire, pour mettre en perspective la collaboration de l’année à venir. Il est notamment convenu que les référents et les enseignants sont en contact bimensuel pour faire un point de situation sur la situation scolaire de l’enfant.

Les enfants sont invités à participer aux activités parascolaires.  

 

LA PEDOPSYCHIATRIE 

 

Un psychothérapeute intervient pour assurer le suivi de certains enfants une fois par semaine, dans une salle dédiée à cet effet à proximité du Foyer.

 

Il s’agit dans ce cas de proposer le même processus thérapeutique qu’à la policlinique, mais sans les inconvénients logistiques (transports). La communication avec les thérapeutes des enfants se fait dans le cadre des réseaux, et suivant les situations, par mail, par téléphone, ou en invitant l’éducateur aux séances de l’enfant. Le thérapeute peut aussi être invité au colloque hebdomadaire.

 

Les thérapeutes des enfants sont sollicités pour évaluer les besoins des enfants au sujet du cadre des visites des parents, et parfois pour aider à l’encadrement de ces visites.

 

Certains parents ont un suivi thérapeutique. La policlinique pédopsychiatrique se charge alors de faire l’intermédiaire avec les thérapeutes des parents. Les ASPM peuvent aussi proposer que ces soignants se joignent au réseau d’intervention, afin d’apporter un point de vue supplémentaire sur la situation familiale et plus précisément du parent.

 

LES FAMILLES D’ACCUEIL RELAIS 

Dans le cas où le retour de l’enfant dans son milieu de vie originel n’est pas envisagé, certains émettent le désire de sortir de la vie institutionnelle. Il est alors possible de leur proposer un accueil dans des familles reconnues par le SPJ, qui viennent en relais à l’institution. Ces familles répondent à un besoin des enfants de connaitre une vie familiale et une attention spécifique.

Les familles d’accueil se disent enrichies par l’accueil de ces enfants.

Le rythme de l’accueil est définit en fonction de la disponibilité de la famille et des besoins de l’enfant. Ces accueils sont pilotés par l’ASPM et suivis par l’intervenant familial. Le référent weekend-vacances a une relation de proximité avec la famille d’accueil et se charge de la coordination avec le Foyer.